Le forum des Old-timer et passionnés du Wild West.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les sous-vêtements féminins en 1860

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurena Bufford

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 19/12/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Les sous-vêtements féminins en 1860   Mar 24 Juil - 10:29

[i]ci dessous (enfin) ma série d'articles sur les sous vêtements Sad . Notre amie Dressmaker qui connait bien les corsets pourra ajouter d'autres infos si besoin Sad

LE SOUS VETEMENT DE 1860 A 1890
Au XIXè siècle la notion de sous vêtement et tout à fait différente de la notre;,on porte véritablement des vêtements du dessous ….


Tout reconstituteur qui se respecte cherche à avoir “le bon aspect historique” et pour les dames ce sera surtout avoir la bonne silouhette.
Pour ce faire il faut porter le bon sous vêtement, car c’est lui qui donnera l’effet souhaité.


Généralités

Même si au cours des années la forme des sous vêtements va varier un peu, globalement on porte ces vêtements de base ci dessous:

-la chemise de corps (elle va se raccourcir et se faire moins ample jusqu’à se transformer en combi une pièce à partir de 1880, mais on continuera tout de meme à porter une chemise de corps jusque 1900 au moins!!)

-les bas (en soie en coton ou en laine) et jarretières (en rubans, en crochet en tricot ou en soie)

-les pantalons (ils sont plus courts mais plus amples en 1890)

-le corset (la forme évolue un peu en longueur à partir de fin 1870) ou la camisole (version sans baleine du corset appelé aussi “Stays” en Anglais)

-Le ou les jupons (plusieurs jupons surtout pour la période 1860 pour cacher les cerceaux de la cage crinoline), les jupons sont soit en coton, en flanelle , en matelassé ou en tricot pour l’hiver. (en 1860 on porte le jupon d’hiver SOUS la crinoline)

Les accessoires de mode

-La crinoline pour les années 1860/
-une crinoline de petite taille et le cousin pour les années 1870/
-la queue d’écrevisse ou le cousin pour les années 1880
-un petit coussin pour le début des années 1890 (surtout pour les robes de sortie ou de bal)



Sous vêtements de la période 1860

commençons par regarder l'aspect général de la silouhette en 1860.

LA SILOUHETTE EN 1860


La chemise de corps
En 1860 les chemises de corps sont amples et tombent bas sur les épaules. Elles sont généralement en coton blanc avec souvent sur le haut de la chemise de la dentelle ou broderie pour la décorer. Généralement ces chemises sont en coton ou en flanelle, un coton très fin (voile de coton) sera utilisé pour les sous vêtements d’été, notament pour les dames du Sud où les chaleurs estivales sont difficiles à supporter.



Les bas

On portera ensuite des bas, de laine, de soie ou de coton pour l’été. La mode est aux bas de couleur avec broderies et les dames du monde portent des bas assortis à leur toilette.






Les jaretières
Les jaretières des années 1860 sont souvent faite d’un simple ruban de soie , ou d’une bande de soie brodée de fleurs ou d’insciption les jarretières en tricot ou en crochet sont aussi à la mode on en trouve les instructions dans les magazines de mode.





Le pantalon
Même si le port du pantalon ne fait pas encore l’hunanimité en 1860 , les magazines de mode le préconisent vivement au moins lors de bals, car en cas de chute, le pantalon dissimule parfaitement les jambes et le reste…
Les pantalons 1860 sont assez amples et descendent soit au niveau des genoux ou alors au niveau des mollets.





Le corset
Ensuite vient le célèbre (mais redouté) corset.

Les corsets de cette prériode sont assez simples et souvent descendent peu sur les hanches.
On retrouve des traces de corset avec ou sans gousset, mais le corset sans gousset et assez significatif de la période 
Il existe une version moins contraigante du corset qui s’appelle “Stays” ou “camisole”. On l’utilise principalement pour rester à la maison et vaquer à ses occupations.

les ouvrières et les fermières quant à elles , porterons également des stays afin de pouvoir travailler à leur aise. Le corset reste cependant de mise pour toute sortie en public, messe, bal, fête,etc… Et ce quelque soit la condition sociale!

Astuce: toujours lacer ses chaussures avant de fermer le corset 

Sans gousset


Avec gousset


Voilà un exemple de Stays




Les accessoires de mode
La crinoline
En 1860 on portera une crinoline à forme “cloche” . A partir de 1863 on porte une crinoline de forme A qui est adaptée pour les robes à treine qui sont très à la mode. La taille de la crinoline varie selon la robe que l’on porte. (robe de jour ou robe de bal°)

Forme cloche


Forme A


Et voilà le résultat avant de mettre le jupon !!



Le jupon
en 1860 on met d’abord la cage et ensuite le jupon,

Le jupon peut être blanc ou de couleur

On utilise souvent d’anciennes robes pour en faire des jupons, mais aussi les jupons de couleur sont en vogue.

Pour l’hiver on utilisera des jupons épais qui sont en coton matelassé ou en flanelle on porte ces jupon SOUS la crinoline pour avoir chaud aux jambes.



[center]

et voilà Sad

rendez vous en 1870
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene
avatar

Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 41
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: Les sous-vêtements féminins en 1860   Mar 24 Juil - 16:30

Good job Laurena ! J'espère que les autres dames du forum compléteront.... Wink

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Always get the water for the coffee upstream from the herd"
Revenir en haut Aller en bas
 
Les sous-vêtements féminins en 1860
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RECONSTITUTION :: Vêtements / Outfits-
Sauter vers: