Le forum des Old-timer et passionnés du Wild West.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les colombes de l'ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belstar



Messages : 11
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 43
Localisation : Langtry

MessageSujet: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 10:14

N'oublions pas que les frontières de l'ouest ont d' abord étaient poussée par des hommes .On estime,par exemple que la Californie en 1850 était peuplée par 90% d'hommes qui après un dur labeur voulaient se détendre!

Bien que les Ladies les méprisaient et les cataloguaient de filles de mauvaises vertus, les « Painted Ladies » étaient considérées comme un « mal nécessaire ».On ne sanctionnait pas systématiquement les mœurs non puritain comme c'était le cas dans les communautés conservatrices de la côte Est .

Dans une ville comme Deadwood en 1876, 90% de la gente féminine était des « fallen angels »La grande différence avec les villes de l'Est , était la présence de ces « daughters of sin » dans les saloons.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La plupart de ces femmes étaient des réfugiés de fermes ou d' usines, attirées par les affiches et les tracts publicitaires de salaires élevés, faciles . Beaucoup étaient des veuves ou des femmes de bonnes mœurs dans le besoin, contraintes et presque forcées à se prostituer afin de subvenir à leurs besoin dans une époque qui offre peu de moyens pour les femmes.

Il y avait deux types de « bad girls »

  • - celles que l'on appelait les Dance Hall ou Saloon Women qui contrairement à certaines idées populaires, n'étaient généralement pas prostituées.
Leurs travail consistait à égayer les soirées d'hommes solitaire en chantant, dansant et les incitant à consommer au bar ou à jouer aux jeux de hasard. Elles gagnaient jusqu'à 10$ par semaine en plus d'une commission sur les boissons qu'elles faisaient consommer (30 à 60% du prix du whisky).
.Généralement les boissons servies aux filles était du thé ou de l'eau sucrée et colorée servi dans des shot glass.
Les filles portaient des jupes colorées qui étaient scandaleusement courts pour l'époque – longueur du genou ou mi-mollet . Sous les jupes en forme de cloche, pouvait être vus des jupons colorés. Très souvent , les bras et les épaules étaient nus, leurs corsages décolletés sur leurs poitrines et leurs robes décorées de paillettes et franges. Soie, dentelle ou bas étaient souvent des cadeaux de leurs admirateurs. Le terme « painted ladies » a été inventé parce que les « filles »avaient l'audace de porter du maquillage et de teindre leurs cheveux. Beaucoup étaient armées de pistolets ou poignards cachés dans leurs bottines ou coincés entre ses seins pour garder les cowboys bruyants à distance.

Au début de 1850, les salles de danse ont commencé à apparaître et à se répandre. Alors que ces saloons offraient généralement des jeux de hasard, leur principal attraction étaient la danse . Le client payait généralement 75 ¢ à 1,00 $ pour un billet à la danse, le produit étant divisé entre la fille de la salle de danse et le propriétaire du saloon. Après la danse, la jeune fille orientait le gentleman vers le bar, où elle prenait une commission supplémentaire sur la vente d'une boisson.

Les danse commençait généralement à 20:00, chaque "turn" durant environ 15 minutes. Une jeune fille populaire faisait en moyenne 50 danses la nuit, gagnant parfois en une nuit plus qu'un homme pouvait faire en un mois de travail .
 Bien que la plupart des clients respectent les filles, une mort violente était l'un de leurs plus grands risques professionnels.
Plus d'une centaine de cas ont été décrits, mais il y en avait, sans doute, probablement beaucoup d'autres. Une fille de saloon qui avait été sauvagement battue, avait repoussé les avances d'un client en état d'ébriété. Quand un cowboy l'a approché, elle a répondu: « je veux bien l'œil au beurre noir, mais il m'a traité de putain. »

Si elles étaient chanceuses, une courtisane se mariait bien et se retirer avec assez d'argent pour un mode de vie confortable et devenait instantanément « respectable » puisqu'il a été considéré comme très impoli de demander les origines de la personne et la plupart du temps, les gens étaient trop occupés pour s'en occuper.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

  • -Les « Dirty Ladies »qui « vivaient » du commerce sexuel dans les nombreux bordels ou maisons closes dans des petites villes ou campements où la prostitution représentait l'activité commerciale principale.

En fonction de la structure sociale et économique de la région les maisons de débauche variaient de tentes de fortune au manoirs majestueux munis de lustres en cristal, de tapis et peuplé de femmes de tout âge, couleur, taille et prix. Et n'oublions pas les chariots de « cat wagons» ou bordels portables qui se rendaient à la campagne, se rapprochant en particulier des forts où les militaires représentaient une clientèle assidue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour annoncer l'intention véritable de l'établissement, des lanternes rouges étaient souvent pendus sous l'avant-toit ou à côté de la porte et rideaux rouges gras ornaient les fenêtres les plus petites.
Les prix variaient selon leur emplacement, l'âge et l'origine ethnique de la colombe . Les honoraires variaient entre 25ct pour une mexicaine et 1 $ pour une américaine. Le prix moyen pour les lits occupés par des noires, chinoises ou japonaises était de 50ct, tandis que les femmes françaises vendaient leurs faveurs pour 75ct. Des prix encore plus élevés, ont été parfois obtenus par les prostituées d'une jeunesse inhabituelle ou rousse. C'etait un mythe populaire à San Francisco pendant de nombreuses années qu'une femme avec des tresses auburn était extrêmement amoureuse et qu'une rousse juive était la plus « passionnée » de toute.

Très souvent le tenancier de l'établissement leurs interdisait de porter autre chose que leur corset et panty afin de ne pas perdre de temps à se rhabiller après un client.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans cette entreprise, les changements de nom étaient inévitables pour les parents ne soient pas gênés. Cela a mené à certains des noms les plus divertissants suintant l'Ouest tel que:
Cuttin' Lil Slasher, Hambone Jane, Tit Bit, The Great Easton, Sweet Annie, Black Pearl, Wicked Alice, Smooth Bore, Molly b'Damn, Little Gold Dollar, Fatty McDuff, Lady Jane Gray, Cotton Tail (réputée pour sa blondeur naturelle), the Roaring Gimlet, the Little Lost Chicken, Irish Molly, Big Nose Kate, Rose of the Cimarron et en Alaska la très réputée Diamond Tooth Lil. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 10:48

Howdy Belstar !

Je me suis régalé à lire ton sujet !
On va essayer de compléter avec des photos de ces "Painted Ladies"...

Vivement le prochain, j'en redemande ! Wink




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A portrait of Fatima, who belly-danced to acclaim at the Bird Cage in 1882.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(Traduc auto...)

Les Colombes souillés (prostituées) ont fait l'une des premières personnes à peupler et à créer des entreprises dans les villes florissantes des années 1800 .....

"Parmi les noms les plus communs en référence aux dames, selon l'endroit, ont été Sportin 'les femmes, les colombes souillées ou de prairie, des sœurs, des femmes frêles publics, les dames mal famée, dames de petite vertu, les nymphes de la Prairies, les femmes de la de réadaptation, les femmes du nom de mal et la gloire, demi-monde, sœurs fragiles, mesdames écarlates, des filles ou des femmes de la nuit, les dames de fantaisie, calicot reines, des experts horizontales, les femmes tombées, pourvoyeurs de plaisir (Ou pourvoyeurs de péché en fonction de votre point de vue), dames aux feux rouges, faeries de la demi-monde, épouses de la multitude et plus encore. Et, si l'établissement a eu la chance d'avoir de divertissement, le joueur de piano a été le plus souvent dénommé le professeur. Cette tradition musicale a commencé en 1898 Storyville la Nouvelle-Orléans, une zone bouclée exclusivement pour des fins de prostitution. "


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A lady in the 1890's close to the end of her career. Photo from Cowboys and Trappings of the Old West


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Always get the water for the coffee upstream from the herd"
Revenir en haut Aller en bas
LLOYD
Acme
Acme


Messages : 2042
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 52
Localisation : Robin Springs

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 11:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

“Among the more common names in reference to the ladies, depending on location, were sportin’ women, soiled or prairie doves, frail sisters, public women, ladies of ill-fame, ladies of easy virtue, nymphs du prairie, women of the rehab, women of evil name and fame, demimonde, frail sisters, scarlet ladies, girls or women of the night, fancy ladies, calico queens, horizontal experts, fallen women, purveyors of pleasure (or purveyors of sin depending on your viewpoint), red light ladies, faeries of the half-world, brides of the multitude and more. And, if the establishment was lucky enough to have entertainment, the piano player was most often referred to as the Professor. This musical tradition began in 1898 New Orleans’ Storyville, an area cordoned off exclusively for the purposes of prostitution.”

C'est plus poétique dans la langue d'origine!!! Wink

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LLOYD

The craftsman is known by his work....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 11:57

I agree compadre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Soiled doves at a Denver Saloon

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Always get the water for the coffee upstream from the herd"
Revenir en haut Aller en bas
thomas sackett
Le ferrailleur


Messages : 157
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 56
Localisation : le saloon a Langtry

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 12:38

ah les petites femmes de Paris ..................Alice Marot, French prostitute....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
in vino veritas
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 12:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Soiled Doves of the Old West


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Always get the water for the coffee upstream from the herd"
Revenir en haut Aller en bas
Belstar



Messages : 11
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 43
Localisation : Langtry

MessageSujet: LANTERNE ROUGE   Dim 12 Fév - 14:04

Je savais que ce n'était pas la peine de mettre beaucoup de photos puisque vous alliez vous faire un plaisir de le faire vous même!!

Mais au fait, pourquoi les lanternes rouges étaient-elles un signe de prostitution?

Selon Elizabeth A. Topping, auteur de « What's a poor girl to do? » le terme RED LIGHT DISTRICT est originaire du Kansas où des lits s' entassaient dans les ruelles les plus proches de la gare, afin que les cheminots et les passagers avec du temps à tuer entre deux train puissent avoir un accès rapide et facile à ces « commodités ».

L'histoire explique les serre-freins de chemin de fer devaient payer un jeune homme pour surveiller les trains entrants et sortants, alors qu'ils étaient occupés par ailleurs. Pour que cela se passe bien, le freineur laissait sa lanterne rouge allumée devant la porte indiquant son emplacement. Il pouvait donc être prévenu à temps pour retourner à son travail.
Certains soirs ces taudis s'illuminaient du rouge des lanternes de serre-freins, donnant à la région son fameux surnom.
C'est ainsi que l'on pris l'habitude de mettre une lanterne rouge pour signaler les établissement qui faisaient du commerce des plaisirs.

Quelqu'un a-t-il une autre version? Wink

Revenir en haut Aller en bas
LLOYD
Acme
Acme


Messages : 2042
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 52
Localisation : Robin Springs

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 14:58

Version qui pour moi semble capillotractée, vu que les lanternes rouges dans le monde ferroviaire US étaient attribuées au Conductor ( chef du train ) et au chef de Depot ( chef de gare ), ces lanternes était uniquement et seulement utilisées en cas de danger, pour signaler un problème sur le voie, pour stopper un train, etc....

La lanterne rouge devant les bordels indiquaient probablement aussi un danger:
morpions, chaude pisse......etc


Belstar, une petite présentation dans le thread: Presentation.Descendez de cheval, nous avons du café.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LLOYD

The craftsman is known by his work....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/
Belstar



Messages : 11
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 43
Localisation : Langtry

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 15:07

ces lanternes était uniquement et seulement utilisées en cas de danger, pour signaler un problème sur le voie, pour stopper un train, etc....

On est donc bien dans le cadre où il faut trouver rapidement cette personne pour qu'elle puisse intervenir!
Chef de train ou de gare ou bien freineur... ils ont tous des gueules noires de fumée ,pour leurs hôtes féminines cela ne faisait aucune différence !!


Revenir en haut Aller en bas
LLOYD
Acme
Acme


Messages : 2042
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 52
Localisation : Robin Springs

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 15:48

A noter que ces lanternes était comptabilisées et numérotées, et attribuées à un type de personnel, et ne sortaient en aucun cas sans raison de leur contexte, Depot ou Caboose.

Dans le cadre du folklore américain du 19ème on peu toujours lire ou imaginer un tas d'histoires et de légendes certaines fondées et d'autres beaucoup moins, de temps en temps il faut replacer les choses dans leur contexte, et dans le domaine ferroviaire les règles de sécurité étaient strictes puisque que tout le trafique ce faisait sur voie unique!

J'ai du mal à imaginer à l'époque ,un Conductor abandonnant son poste, direction le bordel lanterne sous le bras pour aller se faire butiner le gland....mais pourquoi pas !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LLOYD

The craftsman is known by his work....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par LLOYD le Dim 12 Fév - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/
Belstar



Messages : 11
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 43
Localisation : Langtry

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 17:01

Je ne me permettrai pas de mettre en doute tes connaissances intarissables sur le ferroviaire, quant à l'incorruptibilité des personnages de cette époque épique .....

Je réitère ma question:
QUELQU'UN A-T-IL UNE AUTRE VERSION ?
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 17:55




Je faire un tour du côté de la gare voir si je trouve une explication à ces fucking lanternes rouges et je repasse si j'ai appris un truc !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Always get the water for the coffee upstream from the herd"
Revenir en haut Aller en bas
LLOYD
Acme
Acme


Messages : 2042
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 52
Localisation : Robin Springs

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 18:04

Belstar a écrit:

Je réitère ma question:
QUELQU'UN A-T-IL UNE AUTRE VERSION ?

Bou diouuuu, keep cool, lorsque l'on s'exprime en majuscule sur un forum: c'est qu'on gueule et là cela na pas lieu d'être!
Aussi on est trois en ligne, tu ne peu pas avoir une réponse instantanée, il faut attendre que d'autres membres veulent bien répondre ou en aient l'envie.....

Pour en revenir à cette lanterne rouge, en toute logique cela reste le meilleur moyen de différencier et de repérer un établissement parmi d'autres bâtiments éclairés de façon classique!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LLOYD

The craftsman is known by his work....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/
LLOYD
Acme
Acme


Messages : 2042
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 52
Localisation : Robin Springs

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 18:07

J.B.Books a écrit:



Je faire un tour du côté de la gare voir si je trouve une explication à ces fucking lanternes rouges et je repasse si j'ai appris un truc !

La gare??? Pourquoi??? il n'y a plus d'activité au Rempart ???

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LLOYD

The craftsman is known by his work....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/
thomas sackett
Le ferrailleur


Messages : 157
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 56
Localisation : le saloon a Langtry

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Dim 12 Fév - 18:10

source wikipedia

C'est en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] aux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] que red light (qui signifie en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] « lumière rouge » ou « lanterne rouge »), est utilisé pour signifier une zone de commerce de la prostitution. Il dérive de la pratique qu'ont les maisons closes de s'annoncer en allumant une lanterne rouge sur le devant de la maison. La couleur rouge proviendrait de l'épisode biblique selon lequel la prostituée [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] fit reconnaître sa demeure des espions de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], en mettant une écharpe rouge à sa fenêtre, signe grâce auquel elle fut la seule rescapée de la destruction de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Josué 2, 18 ; 6, 25).


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
in vino veritas
Revenir en haut Aller en bas
mister mac corkingdale



Messages : 367
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 41
Localisation : lisieux

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Lun 13 Fév - 5:53

tu nous a devancés thomas ; moi et charlotte avions trouvé la meme definition; mais suis pas tres fort avec les copiés-collés! merci de l'avoir mis !ça m' evite de tout recopié a la main...
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Lun 13 Fév - 10:06

Avec les dernières infos qu j'ai reçu de Mick un féru d'histoire aux US, il apparaitrai qu'il existe une multitude de mythe mais rien de réellement avéré...
Il m'a cité, l'histoire des cheminots; le passage de la bible et d'autre qui pensent que les filles mettaient des lampions rouges pour cacher leur couleur de peau dû à des maladies vénériennes...
On ne sera probablement jamais l'origine réelle mais c'est peut être aussi un peut de tout ça...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Always get the water for the coffee upstream from the herd"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les colombes de l'ouest   Aujourd'hui à 14:01

Revenir en haut Aller en bas
 
les colombes de l'ouest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Spirit of the West :: Les villes, les citoyens, la vie en général au 19e siècle...-
Sauter vers: