Le forum des Old-timer et passionnés du Wild West.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cirque & attractions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Cirque & attractions   Sam 10 Déc - 16:16

Phineas Taylor Barnum (né le 5 juillet 1810 - mort le 7 avril 1891) était un entrepreneur de spectacles américain. Grâce à son sens des affaires, le cirque Barnum, fondé en 1871, fut rapidement une entreprise prospère et célèbre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ses débuts dans l'industrie du cirque.

Sa première entrée fracassante dans l’industrie du spectacle se fait par sa première supercherie : l’exhibition de Joyce Heth, présentée comme étant la nourrice de George Washington. A la mort de Joyce Heth, il entreprend de faire le tour des provinces avec le Aaron Turner Traveling Circus, théâtre ambulant dont le protagoniste principal est un chanteur afro-américain. Mais l’homme, qui est en réalité un esclave, s’enfuit dès qu’ils atteignent la Caroline du Nord (Etat précurseur dans la lutte pour l’abolition de l’esclavage). Barnum, refusant de rembourser les tickets déjà vendus, se couvre le visage de noir et remplace le chanteur sur scène. Barnum se relève de cet échec en achetant le Scudder's American Museum en 1841. Toujours conscient de l’impact de la publicité sur la foule, Barnum utilise tous les moyens de communication pour faire valoir des curiosités et exhibe des géants d’Islande, des femmes de Pentagonie, des nains, des serpents de mer…etc. Parmi les vedettes de ce musée vivant, on trouve les célèbres Tom Pouce, ou encore la fameuse Sirène des îles Fidji. En 1850, il fait également de la chanteuse Jenny Lind une véritable vedette en lui programmant une tournée gigantesque à travers les États-Unis.

La période Bailey

En 1871, Barnum rencontre William Cameron Coup avec qui il met en place le P.T. Barnum’s Great Circus Museum and Menagerie sous une tente de 5000 places, prévue pour deux pistes. Il double la capacité d’accueil de la tente et circule à travers tout le pays, puis à travers toute l’Europe, par voies ferrées avec environ 80 wagons. The Greatest Show on Earth est né, ainsi que le gigantisme américain. Cependant, des mésententes concernant la manière de gérer le cirque apparaissent entre les deux hommes qui se séparent. Une nouvelle association naît entre Barnum et son rival de l’époque, James Anthony Bailey et son Great London Circus and Ganger’s Royal British Menagerie. Ce dernier installe sur la scène de Barnum les trois pistes et l’équipe en matériel électrique. Ce cirque connaît un succès immense aux Etats-Unis et en Europe et met en scène, entre autres, le fameux éléphanteau Jumbo . A la mort de Barnum le 7 avril 1891, Bailey continue à assurer la direction de The Greatest Show on Earth jusqu’à sa propre mort en 1906. Le cirque passe alors entre les mains des frères Ringling sous le nom Ringling Bros. and Barnum & Bailey Circus et est encore à l’heure actuelle le plus grand cirque du monde.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tom Pouce et Lavinia. Circa 1860

Tom Pouce (General Tom Thumb), Charles Sherwood Stratton de son vrai nom, rencontre Barnum à l’âge de 5 ans. Barnum, intrigué par la taille de l’enfant affirme qu’il s’agit d’un nain et l’emmène, accompagné de sa mère à New York où le jeune garçon apparaît comme le Général Tom Pouce, nain de 11 ans récemment venu d’Angleterre. Il mesure un peu plus de 60 cm et pèse près de 7 kilos. Il fait partie d’une exposition de liliputiens. Face à un immense succès, l’entrepreneur décide de présenter le phénomène en Europe et notamment à la cour d’Angleterre chez la Reine Victoria, puis à Paris.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jenny Lind

Jenny Lind est une cantatrice surnommée le « rossignol suédois ». Sa réputation traverse l’Atlantique et arrive jusqu’aux oreilles de Barnum qui la fait venir en Amérique et la présente comme un ange, faisant d’elle l’objet d’un véritable culte. Sa voix céleste bouleverse les foules. Avec Barnum, elle assurera plus de 90 représentations au succès retentissant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Waino et Plutano

Hiram et Barney, deux enfants d'un fermier du Connecticut étaient attardés mentaux et nains. Pour les besoins du spectacle, ils devenaient Waino et Plutano, les hommes sauvages de Bornéo. Nés respectivement en 1825 et 1827, ils travaillèrent durant la quasi-totalité de leur vie et gagnèrent 200 000 dollars. A la mort de son frère Hiram, en 1905, Barney se retira de la scène et mourut 7 ans plus tard.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ELI BOWEN, The Wonder Legless. Ca. 1860

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

KATE KEITHLEY, "La Géante du Missouri ... 6 pieds de tour de taille, 2 pieds de tour de bras, 675 livres». Ca. 1860 cdv. Mansfield & Cornwell, backmark Saint-Louis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

KAROO LE GÉANT " Bien que n'étant pas indiqué sur la carte, l'image est de Karoo à 19 ans. Taille 2.5 m Poids: 153 kg »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La femme à BARBE Annie JONES . L'inscription au crayon sur le dos "Miss Anne Jones 16 ans". Charles Eisenmann backmark.
Annie fut marié deux fois, elle passa en Europe puis investie ses gains considérables dans l'immobilier.


Les femmes"Circassienne" (région du Caucase).

La traite des esclaves blanches est essentiellement liée à la culture du harem, celle de l'ère ottomane en particulier.
Les esclaves européens proviennent de rafles lors d'expéditions en Europe, essentiellement des pays bordant la Méditerranée, des territoires sous domination ottomane et des pays voisins de ces territoires, mais aussi du Royaume-Uni et parfois d'Europe du Sud. Ils étaient ensuite exposés sur des marchés, excisés puis achetés par les trafiquants dans de lointains pays. La plupart de temps, c'était des sultans qui approvisionnaient leurs harems en esclaves.
Du temps de l'Empire ottoman, les femmes très blanches, principalement des Circassiennes, étaient très appréciées.

« Les Beautés circassienne» sont devenus un pilier des spectacles jusqu'à la fin du XIXe siècle, attirant un public fasciné par le mythe des Harems et par la blanche beauté de ces femmes.

Circassienne QUEEN Ca. 1880,


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Always get the water for the coffee upstream from the herd"
Revenir en haut Aller en bas
 
Cirque & attractions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Spirit of the West :: Les villes, les citoyens, la vie en général au 19e siècle...-
Sauter vers: