Le forum des Old-timer et passionnés du Wild West.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Mar 4 Juin - 20:05

Ma récente escapade à Londres et ma recherche d'une montre ancienne, m'ont amené à me pencher sur la question des montres dans l'Ouest.
Je vous livre, en quelques épisodes, le fruit de mes rapides travaux, sans doute perfectibles
et vous invite à y apporter toute corrections, précisions et remarques que vous jugerez utiles.

La montre a longtemps été un article de grand luxe réservé aux plus fortunés, elle va se populariser et devenir un objet usuel au milieu du 19ème siècle qui verra même la création d'un modèle simplifié très bon marché, comportant quatre fois moins de pièces qu'une montre classique et destiné aux pauvres.

A l'époque des grands trails l'usage de la montre s'est déjà largement vulgarisé aux Etats-Unis et les chronomètres régulent la vie de l'ouest, notamment avec l'extension progressive du chemin de fer et la nécessité de respecter des horaires. (cf 3 H 10 pour YUMA 1957)


Si la vie des cow-boys est essentiellement rythmée par leur horloge biologique et la cloche du chuck wagon, la plupart d'entre eux possèdent une montre. Certes ils ne l'exposent pas aux risques du métier, à la rudesse de leurs travaux. Ils la gardent dans une poche intérieure, ou mieux la laissent au camp. Mais ils l'arboreront lors de leur descente en ville et sa chaîne rutilante (watch chain) souvent agrémentée d'un médaillon (fob) ornera leur gilet, leur pantalon, ou leur veston. Il seront ainsi sur le même pied que les citadins, paysans, militaires et hommes de loi, qui eux portent cet instrument, tous les jours.

Sorry mais ce soir je ne sais pas pourquoi... Impossible d'incruster des photos, aussi vais-je devoir m'interrompre, car ça me rend dingue (cf. mon pseudo.)

TO BE CONTINUED...
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Mer 5 Juin - 5:04

Un bon sujet en perspective !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Mer 5 Juin - 13:13

Perso, j'ai une montre "London" à remontage mécanique et j'ai tellement peur de la péter que je ne m'en sers jamais......

C.Q.F.D.

Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Continuons à remonter le temps et nos montres...   Mer 5 Juin - 19:09

Bon les mecs maintenant qu'on a des indigènes sur le site faudrait peut être voir à faire venir un chamane ou un homme médecine, pour le démarabouter !
J'ai cru devenir chèvre, mais... Non y'a pas de mèèèè ! Mais bon, disais-je, il semble que je sois momentanément parvenu à maîtriser cette bon sang de machine, sans toutefois en pénétrer tous les mystères. En tout cas je gage que la montre était plus familière pour le cow-boy que ne l'est cette diablerie pour ma pomme.


Voici a posteriori l'illustration de ce que j'écrivais au sujet de la vulgarisation de la montre, qui est allée de pair dans l'Ouest avec l'extension progressive du chemin de fer, mais j'y reviendrais...
Pour rester dans le domaine cinématographique, et souligner tout l'attrait qu'exerçait à l'époque une belle montre, souvenons-nous de la superbe toquante que John Wayne, incarnant un officier atteint par la limite d'âge, reçoit de ses hommes au moment où il croit quitter définitivement la cavalerie.
John FORD 1949 She wore a yellow ribbon. (La charge héroïque.)
TO BE CONTINUED...
Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Montres Old Time... Suite.   Jeu 6 Juin - 12:02

Quel que soit le personnage masculin ou féminin, urbain ou rural, que l'on souhaite représenter, la montre est un article incontournable qui contribuera à fignoler la dégaine recherchée. Précieuse dans sa facture (Guillochage, gravure, forme...) ou par ses matériaux (or, argent, plaqué...) ou au contraire très simple : fer, cuivre, laiton, maillechort, métal chromé, ou d'aspect argent "silveroïd" comme précisent souvent les réclames d'époque, tout est possible.
La chaîne, dont il existe d'infinies variétés, sera assortie si possible à l'oignon (grosse montre) ou à la savonnette : montre à couvercle fermant que les anglo-saxons dénomment "Hunter" (Chasseur). Quand le couvercle possède un centre vitré on parle alors d'Half Hunter (Demi-Chasseur).
Le port de la montre viendra apporter une touche finale à une tenue chamarrée ou égayer un complet austère, en tenue habillée elle est indispensable.
Son utilisation viendra crédibiliser l'attitude du reconstitueur. Le geste de tirer sa montre du gousset avec élégance, la façon de la consulter peuvent conférer (ou pas) une prestance particulière. Chez certains cette gestuelle confine au dandysme et la nécessité de remonter la mécanique s'apparente à un rituel.
Au fait pour la période qui nous intéresse, mettons du Gold Rush au début 20ème, quelle type de mécanique utiliser ? Montre à clef ou à remontoir ?
Et bien les deux mon colonel !
En effet si des montres à remontoir de grand luxe avaient déjà été produites au tout début du 19ème, c'est à un horloger français Adrien PHILIPPE que l'on doit la vulgarisation du remontoir (stem winder) à partir d'un brevet déposé en 1842, le procédé fût amélioré par Lecoultre (remontoir à bascule) vers 1849.
Toutefois les modèles à clefs (key winders) dont il restait des stocks importants et qui avaient des adeptes, perdureront longtemps. Exactement comme les armes à silex continuèrent à être utilisées alors que le piston régnait déjà en maître. (Squirel rifles de certains miliciens petits blancs du Kentucky pendant la civil war.)

Adrien Philippe "père" du remontoir


Catalogue d'une firme new-yorkaise proposant encore en 1891, les deux types de montres (à clef ou à remontoir) On notera au passage que la montre du haut, en argent, est une Hunter (savonnette.) Quant au chronomètre du bas, nous examinerons plus tard pourquoi il porte une appellation ferroviaire (Rail Road Watch). Il est en nickel et à remontoir. Des modèles en aluminium, métal relativement nouveau, sont proposés sous l'appellation ALUMINIUM GOLD, quelqu'un m'a dit qu'à ses débuts l'aluminium était très cher et que son prix avoisinait celui de l'or, info ou intox ? Qui pourrait en dire plus à ce sujet ?

TO BE CONTINUED...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
LLOYD
Acme
Acme


Messages : 2042
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 52
Localisation : Robin Springs

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Jeu 6 Juin - 17:01

Il est vrais que ces belles pièces sont fragiles et précieuses!
J'ai réglé ce délicat problème: un Ansonia de voyage avec un cadran de 2 pouces, une Rein chain ou une lieuse, j'hésite encore, et en plus ça sonne!
Il ferai bien dans un chuck wagon à l'échelle demi celui là!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LLOYD

The craftsman is known by his work....
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/

Revenir en haut Aller en bas
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Jeu 6 Juin - 18:15

Good job !

C'est en 1827 que F. Wöhler a réussi à fabriquer de l'aluminium pour la première fois, sous une forme impure. À cette époque, le prix de l'aluminium était supérieur à celui de l'or....

http://www.siva-dz.com/index.php?p=presse&subp=aluetver


Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Watch time is it ? (jeu de mot pour anglophone) suite.   Jeu 6 Juin - 19:02

Posséder une belle montre ancienne et en état de fonctionner est un réel plaisir, mais l'utiliser sur le terrain l'expose à des risques certains.
A ce sujet on a pu voir que Lloyd a opté pour un modèle résolument robuste, voire gaillard, quant à Mike, il tient trop à sa précieuse London, pour lui faire prendre l'air !
L'alternative d'une bonne copie n'est donc pas à exclure, attention toutefois à ne pas sombrer dans le steampunk le plus débridé. (Style rétro-futuriste.)
pas ça
ni ça non plus
Attention aussi au Hard Kitch (style Bidochon/ringard.) Je ne vous inflige pas d'illustration, je ne voudrais froisser personne.

Petite anecdote personnelle, pour mes 20 ans, comme j'étais déjà bien atteint, je reçus en cadeau une belle hunter contemporaine, guillochée et gravée de rameaux dans le goût romantique, de marque Chilex.
A l'époque, le week-end, je parcourais la Provence à cheval au sein de l'association du même nom. Lors d'une ballade dominicale, alors que je descendais un raidillon, sans que je ne m'en aperçoive, ma montre sauta de son gousset et sa chaîne s'enroula autour du pommeau de ma selle. Au moment on je remontais le contre-versant au galop, je basculais le buste en arrière, la chaîne brutalement tendue se rompît et ma montre alla valdinguer dans les buissons. Je n'ai jamais pu retrouver le remontoir, je l'ai fait refaire et cette montre m'accompagne toujours sur le terrain.

Mais voilà que je m'égare, revenons-en donc à nos moutons, ou plutôt à nos vaches et aux montres de ceux qui les gardaient.

Au 19ème siècle le marché de l'horlogerie est dominé depuis 1650 par les Anglais qui produisent des montres performantes (i.e. précises et fiables) mais plutôt volumineuses et très sobres, voire austères. En bref des montres conformes à l'esprit puritain.
Dès le début du 19ème, les Suisses profitant de ce côté peu "glamour" des montres anglaises se sont engouffrés dans la brèche et ont conquis une bonne part du marché en produisant des modèles plus raffinés et en accord avec les évolutions de la mode.
Les Suisses sont aussi sensibles au progrès technique et c'est à Genève que notre compatriote PHILIPPE saura convaincre l'entreprenant PATEK de produire en quantité des montres dotées de sa récente innovation, le fameux remontoir.
Ainsi au milieu du 19ème, les géants horlogers Britanniques et Suisses ont-ils déjà inondé le marché américain de leurs produits : quelques montres de luxe pour les nantis, mais essentiellement des milliers de montres bon marché pour les masses laborieuses et les classes moyennes.

TO BE CONTINUED

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
minartwest
Marshal
Marshal


Messages : 1562
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 59
Localisation : HERSTAL(Belgique)

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 8 Juin - 9:48

OOOOUPSS, je crois que la mienne ne fonctionnera plus jamais....

Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/minartwest/
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 8 Juin - 13:52

Yes indeed ! Y'avait des clubs de ouf en Belgique JP, je comprends que tu ais arrêté momentanément la reconstit !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
minartwest
Marshal
Marshal


Messages : 1562
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 59
Localisation : HERSTAL(Belgique)

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 8 Juin - 14:41

crazy corsican a écrit:
Yes indeed ! Y'avait des clubs de ouf en Belgique JP, je comprends que tu ais arrêté momentanément la reconstit !

Je te rassure, c'est pas la mienne, c'est une montre qui se trouve dans je ne sais plus quel musée civil war aux States. Ici, dans les clubs, on tire à blanc...
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/minartwest/
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Petite étude sur les montres dans l'Ouest 5ème partie.    Dim 9 Juin - 18:27

Peu familier du maniement de l'informatique, je reprends la 5ème partie de notre étude sur les montres ici, à la suite de l'introduction, sur les conseils de JB. Les parties 2, 3 et 4 se trouvent dans la rubrique "accessoires."


Or donc, nous avons vu que les Brits et les Helvètes, avaient inondé le marché américain de leur produits horlogers au milieu du 19ème siècle.

EXEMPLES DE MONTRES ANGLAISES

EXEMPLES DE MONTRES SUISSES Celle-ci bien que simplement montée en laiton, comporte un cadran émaillé et des innovations techniques.

En 1850, la plupart des montres sont encore entièrement construites à la main. Elles sont produites en assez faibles quantités dans de petites entreprises et nécessitent beaucoup de main d'œuvre. Chaque réparation constitue une opération minutieuse, incluant souvent la fabrication de pièces spécifiques. La montre demeure donc un produit onéreux.

C'est alors qu'aux Etats-Unis, un homme qui a pu observer l'industrie armurière de Springfield et ses chaînes de production, va révolutionner le marché de la montre.
A croire que sa physionomie austère et sa barbe de patriarche le destinaient à incarner Chronos, le dieu du temps.


Il s'agit d'Aaron Lufkin DENNISON

TO BE CONTINUED

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Dim 9 Juin - 18:40

A la bonne heure !!! j'ai fusionné tous les sujets, c'est mieux pour te suivre ! Wink

Sinon je ne sais plus où j'avais lu ou entendu ça mais il parait que la vente par correspondance a démarrée au 19eme avec les montres...
Revenir en haut Aller en bas
minartwest
Marshal
Marshal


Messages : 1562
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 59
Localisation : HERSTAL(Belgique)

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Dim 9 Juin - 19:51

J.B.Books a écrit:
A la bonne heure !!! j'ai fusionné tous les sujets, c'est mieux pour te suivre ! Wink

Sinon je ne sais plus où j'avais lu ou entendu ça mais il parait que la vente par correspondance a démarrée au 19eme avec les montres...

Une bonne chose que d'avoir tout rassemblé, je commençais à m'y perdre.
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/minartwest/
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Mer 19 Juin - 20:11

Merci à toi JB d'avoir relié les 5 premiers épisodes, une fois de plus ton pseudo : BOOK est parfaitement justifié.

Reprenons donc le cours de notre histoire avec un second portrait d'A.L DENNISON,  le patriarche et père fondateur de l'industrie horlogère américaine, patron de la grande firme WALTHAM, qui changera souvent de nom et produira entre 1850 et 1954 plus de 40 millions de montres et d'autres appareils de précision.
L'idée de génie de DENNISON, réside dans l'interchangeabilité combinée à la production industrielle : grâce à des chaînes de fabrication très mécanisées, il va produire en masse, avec moins de main-d'œuvre, des montres de bonne qualité, à des prix permettant de concurrencer les Suisses et les Anglais. 
Si une pièce casse, l'usine fournira un bloc mécanique simplifié qui permettra l'échange standard. Fini la réparation artisanale.
Pour ce faire le capitaine d'industrie s'associe à David DAVIS et à Edward HOWARD et fonde en 1850 à Roxbury MASSACHUSSETS sa première usine, qui adoptera successivement les dénominations d'American Horlogy Company et de Boston Watch Company (1853), avant de se fixer définitivement en 1854 à WALTHAM (MASS.) Après avoir connu une banqueroute la société sera rebaptisée APPLETOWN TRACY & CO en mai 1857, en janvier 1859 elle fusionnera avec la compagnie   Waltham Improvment, pour devenir l' AMERICAN WALTHAM WATCH COMPANY. En 1860, du fait de la guerre civile la firme aura la sagesse de réduire sensiblement ses coûts et sa production. Ces économies drastiques lui permettront de surmonter la crise et au sortir de la guerre, d'investir le marché ferroviaire.

Montres WALTHAM aux boitiers d'argent gravés d'aigles patriotiques.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Jeu 20 Juin - 20:19





Les nombreux marquages des montres WALTHAM, ont parfois coexisté comme le prouve la page de ce catalogue de 1887. Quant aux différents modèles, les distinguer relèveraient pour moi de la gageure, ils n'apparaissent pas toujours de façon évidente mais sont parfois gravés sur le mécanisme par exemple : Bartlett.


Crée en 1870, le modèle Crescent Street, précis et fiable, se taillera la part du lion sur le marché américain et à l'export. Sur certains modèles de luxe, les mécanismes supportent de splendides gravures florales à l'acide.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Ven 21 Juin - 19:34

Parmi les marquages foisonnants des montres Waltham, voici quelques exemples

APPLETOWN TRACY & CO,

Les 3 montres présentées ci-dessous sont antérieures à la guerre civile.

Modèle simple, en argent, à clé.




Hunter en argent (coin silver) à clé et molette pour changement d'heure.


Vue du dos.



Autre hunter en argent, à 10 pans.



Vue du dos.


TO BE CONTINUED...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 22 Juin - 15:47

Continuons à défricher un peu le maquis des marquages WALTHAM  

AMERICAN WALTHAM

Très classique silveroid, chiffres arabes



AMERICAN WALTHAM

Hunter, plaqué or, chiffres romains.



AMERICAN WATCH COMPANY WALTHAM (avec différentes abréviations).

A W Co WALTHAM

Classique, plaqué or, chiffres arabes.



AMERICAN WATCH Cy WALTHAM.

Classique, argent gravé, chiffres romains.



Vue du dos.



AM WATCH CO WALTHAM.

Classique, argent, chiffres romains, dos joliment gravé. 



A W W Co WALTHAM MASS.

Classique, argent, gros chiffres romains.



UNITED STATES WATCH Co

Classique, nickel, chiffres romains (minutes en chiffres arabes rouges).



UNITED STATES WATCH Co

Hunter, argent gravé, chiffres romains.



Vue du dos



UNITED STATES WATCH Co

Cadran.



TO BE CONTINUED...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 22 Juin - 20:28

WALTHAM tout court. En majuscules ou en cursives.

Hunter, plaqué or, chiffres romains.



Classique, plaqué or, gros chiffres arabes.



Classique, plaqué or, gros chiffres romains.



Hunter, or massif, gros chiffres arabes. 


Couvercle, cerf américain, or blanc, 3 ors jaunes, or rose.



Dos.



Mécanisme, il s'agit d'une luxueuse Riverside Maximus.



Beaucoup plus modeste, mais très élégante, il s'agit toujours d'une WALTHAM.
Classique, cuivre, gros chiffres arabes.




Elle date de 1904 et constitue un objet publicitaire pour un fabricant de diligences New-Yorkais. (A la même époque Waltham a fait des montres pour Coca-Cola.).

TO BE CONTINUED...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Dim 23 Juin - 20:17

PETIT INTERMEDE COQUIN,
ne serais-ce que pour faire la nique aux yankees puritains, dont A. L. DENNISON est l'archétype.



Que je sache, il ne s'agit pas d'une Waltham, mais voici une jolie montre de rebelle...
Hee Haa !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
LLOYD
Acme
Acme


Messages : 2042
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 52
Localisation : Robin Springs

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Jeu 27 Juin - 16:59


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LLOYD

The craftsman is known by his work....
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/

Revenir en haut Aller en bas
http://www.p-l-m-brand-saddlery.com/
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 29 Juin - 14:46

Mon bon Lloyd, excellente liaison:beer tw: 

En effet, cette affiche de la compagnie HAMILTON, vante les mérites de son Rail Road Time Keeper ; Littéralement "garde temps pour le chemin de fer".

Voici un pins d'époque avec le slogan "La sécurité d'abord".


La compagnie Hamilton, héritière de la LANCASTER WATCH Co (1877), fut fondée à Lancaster Pennsylvanie en 1892, elle se spécialisa d'ailleurs dans les montres ferroviaires avant de se consacrer aux fournitures militaires (montres pour l'Army et la Navy et par la suite pour l'Air Force...)
Mais les compagnies WALTHAM puis ELGIN avaient pris le train avant elle.

En effet, nous l'avons dit, la popularisation de la montre est allée de pair avec l'extension du réseau ferré à travers les Etats-Unis.
Lors de l'exposition universelle de Philadelphie en 1876 WALTHAM obtint la Médaille d'Or du premier concours international de précision horlogère. A cette occasion la compagnie avait présenté la première machine totalement automatique à produire des vis de précision, ainsi qu'une chaîne de production horlogère en démonstration.
Cette réputation de précision allait lui permettre d'investir rapidement le marché ferroviaire, chaque compagnie, soucieuse de voir ses trains arriver à l'heure devait équiper de montres fiables ses ingénieurs et employés.

Cette Sublime Waltham "DOMINIUM" aurait pu équiper un directeur.
 
Il s'agit d'une Hunter, plaquée or.

On notera la délicate peinture main du cadran.

et la qualité des gravures...


Toutefois le véritable "Rail Road Time Keeper" répondant à des critères de fiabilité et à des caractéristiques définies ne sera inventé qu'après un évènement tragique survenu le 18 avril 1891 juste devant le dépôt de trains de KIPTON dans l'OHIO.
Un train de passager percuta un train postal rapide, masqué par un troisième train de marchandises stationné sur une voie parallèle.
Le choc frontal et brutal des deux trains fît 8 morts et grand bruit !
Au nombre des morts : les deux conducteurs, deux postiers et un pompier.

La petite histoire (controversée) impute le crash à la montre d'un des chauffeurs, qui aurait marqué 4 minutes de retard.
Quoiqu'il en soit le General Superintendent de la  Lake Shore Line, l'une des compagnies impliquées dans l'accident, engagea   W.C.BALL comme Chief Inspector pour contrôler les montres et le respect des horaires.

W.C.BALL était un bijoutier horloger de Cleveland né à Fredericktown (Ohio), le 6 octobre 1847.
Quand le Standard de temps fut adopté en 1883, il fut le premier à utiliser les signaux horaires, introduisant ainsi une mesure de temps exacte.
Après le crash de Kipton, Il se pencha sur les critères de performance des montres et instaura des normes d'inspection en 1893. Il devint grâce à ses travaux Chief Time Inspector (selon les versions : Inspecteur en Chef du Temps ou Inspecteur Général du temps horaire ) pour la plupart des compagnies et produisit avec l'aide d'autres sociétés la Ball Railroad Watch.  
Il donna son nom à une expression synonyme d'exactitude : "Get on the Ball", aujourd'hui désuète.  

Il établît des règles strictes pour la manufacture de gardes-temps précis et fiables, ces règles sont toujours à la base de critères actuels des chronomètres officiellement certifiés: résistance au magnétisme, précision dans 5 positions, isochronisme, réserve de marche.
En outre les Rail Road Watches se caractérisent par des cadrans à chiffres arabes assez gros et gras. Toutefois certains modèles ont aussi utilisé des chiffres romains présentant les mêmes caractéristiques.
À la fin de sa carrière, Webb C. Ball contrôlait un réseau de plus de 125 000 miles de rails aux États-Unis, au Mexique et au Canada.

Une belle BALL
Au cadran de gros chiffres arabes gras et la mention "Official Standard" RR pour Rail Road.

Sa boîte d'origine.

Sur le mécanisme Ball Watch  Cleveland (O pour Ohio).


Waltham devint le fournisseur principal de chronomètres de chemin-de-fer répondant aux prescriptions de l'ingénieur W. C. Ball. Les différentes compagnies de chemin de fer d' Amérique du Nord eurent recours à ces montres suivies par d'autres compagnies à travers le vaste monde, dans au moins 52 pays.

Une WALTHAM illustrant magnifiquement notre thème de prédilection et cet article : un cowboy à cheval regarde passer le train. Elle est probablement antérieure à Kipton.

Sauf à ce que la peinture à la main du cadran datée 1869 soit apocryphe ?

Son mécanisme.

Son dos sur lequel une autre loco fonce à toute vapeur.

Encore une Waltham datant probablement d'avant l'accident de Kipton et les normes de BALL.


Elle est néanmoins déjà résolument ferroviaire.


Tout comme cette autre Waltham.


D'autres compagnies américaines produisirent des montres de chemin de fer.

Par exemple pour l'Union Pacific Railroad, une montre assez typique...

... Produite par la compagnie ILLINOIS WATCH CO de SPRINGFIELD.


Une autre belle américaine consacrée à la locomotive. Peinte sur le cadran...

... Et gravée sur le dos.


La thématique du train inspira beaucoup les fabricants de montres à travers le monde, celle de mon arrière-grand père en Corse, probablement de fabrication française, portait une belle locomotive d'émail vert sur le cadran.  
Voici le dos joliment gravé d'une montre anglaise.


Enfin pour clore ce chapitre ferroviaire et faire la transition avec le suivant qui sera consacré aux montres ELGIN, voici une montre de cette marque prolifique, dédiée au train.



TO BE CONTINUED...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 29 Juin - 17:53

Je dis juste un truc... JE ME RÉGALE !!! Good job compadre !   


Dernière édition par J.B.Books le Sam 29 Juin - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
minartwest
Marshal
Marshal


Messages : 1562
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 59
Localisation : HERSTAL(Belgique)

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 29 Juin - 18:06

 Il était TEMPS qu'on nous les MONTRE  
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/minartwest/
crazy corsican



Messages : 259
Date d'inscription : 17/03/2013
Localisation : Sous le soleil exactement, juste en dessous

MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Sam 29 Juin - 19:15

 les mecs, puisque ça vous plait, j'ai trouvé en fouillant, une photo d'une montre identique à celle de mon arrière grand-père.
Le souvenir avait mêlé l'émail des chiffres et la loco. mais c'est bien ça.
Un vrai régulateur des chemins de fer.



TO BE CONTINUED...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
HELL WAS FULL SO I'M BACK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.    Aujourd'hui à 5:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Remettons les pendules à l'heure 'Old Time". Petite étude sur les montres aux USA dans la seconde moitiés du 19ème siècle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RECONSTITUTION :: Les accésoires et équipements divers.-
Sauter vers: