Le forum des Old-timer et passionnés du Wild West.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kicking Bird

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Kicking Bird   Lun 15 Avr - 17:38

Kicking Bird
Par Eric Veillette

Blog Historiquementlogique.com


En 1990, le film Danse avec les Loups de Kevin Costner a conquis les cœurs. Peu de gens savent, toutefois, que l’Indien interprété par l’acteur Graham Greene, nommé Kicking Bird, s’inspirait peut-être d’un véritable guerrier ayant porté le même nom au 19ème siècle.

Chez les Kiowas, le véritable Kicking Bird savait comment organiser un raid offensif, mais aujourd’hui son nom demeure principalement connu pour son pacifisme.

Les travaux pour la construction du Fort Sill débutèrent en 1869. Bien qu’encore incomplet deux ans plus tard, il se trouvait déjà en opération afin de répondre à la forte demande d’une meilleure sécurité le long de la Red River, où on devait composer avec la présence de certaines bandes hostiles.

Dans l’espoir de régler le problème, les agents gouvernementaux rencontrèrent les chefs Kiowa et Comanche pour leur demander de cesser les hostilités et de conduire leur peuple sur la réserve du Fort Sill.

Lorsqu’il se rendit au Fort Sill pour la première fois, c’est en voyant les armes des soldats américains que Kicking Bird comprit que les siens n’avaient aucune chance de gagner contre les Blancs. Malgré l’opposition des autres chefs – comme par exemple Satanta, Lone Wolf, Satank et Big Tree – il conduisit sa bande jusqu’à la réserve pour y établir son campement, juste au côté du poste militaire. En dépit des violations du traité de Medicine Lodge conclu en octobre 1867, Kicking Bird demeura pacifique. Il s’était résolu à ne plus jamais faire la guerre, ni contre les Blancs ni contre qui que ce soit.

Évidemment, son attitude fut critiquée par plusieurs autres chefs qui l’accusèrent de lâcheté et de vouloir copiner avec les Blancs. En réalisant qu’il perdait le respect de son propre peuple, Kicking Bird rappela alors les siens pour un dernier raid.

Le commandant du Fort Richardson fut alors informé qu’un imposant groupe de guerriers venait de quitter la réserve du Fort Sill et on rapporta qu’ils étaient en direction sud pour franchir la Red River. Les soldats reçurent comme mission de les intercepter et de les ramener. Cette lourde tâche fut confiée au capitaine Curwen B. McClellan et 53 soldats de la 6ème Cavalerie.



Dans le film « Danse avec les Loups », Graham Greene jouait le rôle d’un chef Sioux nommé Kicking Bird. S’était-on inspiré du véritable personnage?

Au matin du 12 juillet 1870, les soldats de McClellan furent repérés par les éclaireurs de Kicking Bird. Alors que l’ennemi approchait, le chef Kiowa plaça ses guerriers en position de combat : un groupe sur le flanc gauche et l’autre à droite. Quant aux autres, ils attendirent patiemment l’approche des soldats. Dès que ceux-ci se retrouvèrent à portée des tirs de carabine, les jeunes guerriers retraitèrent en vitesse. La cavalerie tomba facilement dans le piège en acceptant de les prendre en chasse. La stratégie de Kicking Bird fonctionnait donc à merveille.

Et soudain, en pleine course, les Indiens firent demi-tour pour foncer droit vers les soldats en tuniques bleues. Rapidement, les hommes de McCellan furent encerclés.

La bataille, dont la durée est estimée à cinq heures, se déroula à l’endroit où se situe maintenant la ville de Seymore, au Texas. Malgré la violence de l’affrontement, seulement deux soldats furent tués et neuf autres blessés.

Le capitaine McClellan ordonna finalement la retraite, laissant la victoire aux guerriers de Kicking Bird. Cette bataille lui avait cependant coûté très cher : 15 guerriers tués et une trentaine d’autres blessés.

L’année suivant cette victoire, la nourriture et les soins promis par le gouvernement à l’endroit des Indiens de la réserve de Fort Sill n’arrivèrent jamais. Insatisfaits, malades et affamés, plusieurs Kiowas se rebellèrent à nouveau. En mai 1871, Satanta commit un impardonnable massacre, ce qui conduisit rapidement à son arrestation. Bien que n’ayant rien à voir avec cet incident, Kicking Bird fut également appréhendé.

Heureusement, on reconnut en lui le pacifiste qu’il était devenu après avoir prouvé ses qualités de guerrier face au capitaine McClellan et il fut libéré.

C’est un guerrier du nom de Lone Wolf qui se retrouva alors à la tête des Kiowas pour remplacer Satanta. C’est avec plus de violence encore que les raids reprirent.

Le 27 juin 1874, une force composée de Kiowas, de Comanches et de Cheyennes attaqua un groupe de chasseurs de bisons à Adobe Walls, Texas. De son côté, Kicking Bird tenta de raisonner les radicaux en leur expliquant que ceux qui refusaient la paix des Blancs allaient périr. Ils furent peu nombreux à boire ses paroles.

Le 29 septembre 1874, le Colonel McKenzie saccagea un camp Comanche, brûlant tout sur son passage. Il alla jusqu’à abattre les chevaux trouvés sur place. Les Comanches ne se remirent jamais de cette cuisante défaite.

Pendant ce temps, Kicking Bird investissait son énergie à calmer les Kiowas. Ses efforts furent récompensés au printemps de 1875 lorsque les guerriers hostiles rendirent les armes. Le sorcier Mamanti et 25 autres radicaux furent arrêtés. Frustré par cette reddition presque obligée, Mamanti déclara à Kicking Bird qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps à vivre à cause de sa « lâcheté ». Certains ont cru que le sorcier venait de jeter une malédiction au pacifiste. Vrai ou pas, cinq jours après le départ des prisonniers vers un pénitencier situé en Floride, Kicking Bird tomba gravement malade. En dépit de l’acharnement des médecins, il mourut le 4 mai 1875. On estimait son âge à 40 ans. Sa dépouille fut inhumée au cimetière du Fort Sill.


Revenir en haut Aller en bas
 
Kicking Bird
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Spirit of the West :: LES GUERRES INDIENNES-
Sauter vers: