Le forum des Old-timer et passionnés du Wild West.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Couverture à points HBC.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J.B.Books
Law in Abilene
Law in Abilene


Messages : 1957
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 40
Localisation : Sous mon chapeau.

MessageSujet: Couverture à points HBC.   Lun 4 Mar - 21:17

Couverture à points de la Compagnie de la Baie d'Hudson.



Depuis plus de deux siècles, la couverture à points de la Compagnie de la Baie d'Hudson est un objet de commerce familier, au Canada et ailleurs dans le monde. Elle est aussi appréciée aujourd'hui qu'au moment de son introduction dans le commerce de la fourrure en 1780. Il semble qu'un certain Germain Maugenest a été le premier à proposer au comité londonien de Hbc d'utiliser les couvertures à points comme monnaie d'échange courante. Ce sont les tisserands français du milieu du XVIIIe siècle qui ont inventé le système des «points» pour indiquer la taille finie totale de la couverture (à l'époque tout comme maintenant, les couvertures étaient en effet rétrécies en cours de fabrication). Le mot «point» provient de l'ancien verbe empointer qui signifiait «faire des points de couture dans une étoffe». Les couvertures à points sont rapidement devenues très populaires auprès des peuples autochtones.

En novembre 1779, Monsieur Maugenest rencontre le comité à la Hudson's Bay House, à Londres, afin de présenter les conditions sous lesquelles il est prêt à entrer au service de la Compagnie. Il soumet plusieurs suggestions pour l'amélioration du commerce intérieur croissant en provenance d'Albany, sur la rive ouest de la baie James. L'une d'elles consiste à vendre des couvertures à «points».




Pieds-Noirs vêtus de couvertures Hbc, vers 1925

En décembre 1779, après avoir reçu les échantillons, le Comité passe une commande pour 500 paires de couvertures, soit 100 paires de couvertures à 1 point, à 1,5 point, à 2 points, à 2,5 points et à 3 points. Bien que ces couvertures soient des articles de commerce courants entre les Premières Nations et les employés de la Compagnie de la Baie d'Hudson avant 1870, ce n'est qu'après la première livraison à Fort Albany, au printemps de cette année-là, qu'elles commenceront à être livrées aux postes de façon régulière.



Couvertures à points Hbc et Autochtones Kwakiutl à Fort Rupert, 1898

Dès 1860, la normalisation des couleurs et des tailles était entièrement établie.

Le système des points

Chaque couverture était classée en fonction de son poids et de sa taille, par un système de points. Les points étaient indiqués par les lignes indigo tissées sur le bord de la couverture. Un point entier mesurait entre 4 et 5,5 pouces; un demi-point mesurait la moitié de cette longueur. Une couverture à 1 point standard mesurait 2 pieds 8 pouces de largeur et 8 pieds de longueur (0,8 m x 2,43 m) et pesait 3 lbs (1,63 kg). Le nombre de points variait de 1 à 6, augmentant par demi-point selon la taille et le poids de la couverture. Le nombre de points représentait les dimensions totales finies de la couverture et non sa valeur en peaux de castor comme on le croit parfois.



Groupe d'Autochtones au coin des rues Notre-Dame et Albert, Winnipeg, 1881

Couleurs
À l'origine, les couvertures blanches à 3 points, dotées d'une large bande de couleur à chaque extrémité, étaient destinées à un usage hivernal. Elles étaient très appréciées des membres des Premières Nations, car elles offraient un excellent camouflage pendant l'hiver. Il y avait aussi des couvertures de ton uni offertes en indigo, écarlate, vert et bleu clair. Il semble que les couvertures blanches à rayures indigo, vertes, rouges et jaunes, appelées «couvertures de chef», aient fait leur apparition vers 1800. Quant aux couvertures aux couleurs pastel, de ton clair avec des rayures ton sur ton plus foncées, elles ont fait leur apparition en 1929, suivies des «tons foncés» et des «tons impériaux» dans les années 1930. Ces couleurs additionnelles visaient à mieux s'agencer aux intérieurs modernes.


Une fabrication de qualité
Dès 1682, les tisserands de Witney, dans l'Oxfordshire, sont devenus les principaux fournisseurs de couvertures Hbc. Au début du dix-neuvième siècle, la demande était telle que la Compagnie a dû commencer à s'approvisionner également dans le Yorkshire. Les laines choisies provenaient, et proviennent toujours, de la Grande-Bretagne et de Nouvelle-Zélande, et sont sélectionnées en fonction de qualités précises, assurant la fabrication d'une couverture étanche, douce, chaude et résistante.

Les laines sont teintes avant d'être filées, puis séchées à l'air libre au soleil pour que leurs couleurs soient plus vives. Les couvertures sont une fois et demie plus larges avant l'apprêt, un procédé de foulage réduisant la taille du tissu afin d'éviter tout rétrécissement ultérieur. De plus, le foulage assure que la couverture ne durcira pas dans des conditions atmosphériques extrêmes.




Les manteaux à points
Les couvertures à points ont également été utilisées comme manteaux, «préfabriqués» par la Compagnie de la Baie d'Hudson ou taillés ultérieurement. Par exemple, les Premières Nations des plaines se drapaient souvent d'une couverture au lieu de porter une tunique en peau de bison, ou la taillaient en manteau. Pour leur part, les Métis transformaient la couverture en manteau de type portefeuille avec un capuchon et des franges; c'est ce qu'on appelle un caban.

Pendant la guerre de 1812, les manteaux mackinaw étaient fabriqués avec des couvertures à points. Le capitaine Charles Roberts, commandant des troupes britanniques qui capturèrent Mackinaw, était incapable d'obtenir des manteaux pour ses hommes. Il commanda donc des couvertures à points et, d'après le modèle conçu par un de ses hommes, fit fabriquer des manteaux.








Deux livres pour les collectionneurs:





Dernière édition par J.B.Books le Mar 18 Nov - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
russell



Messages : 127
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 69
Localisation : les avignon

MessageSujet: Re: Couverture à points HBC.   Jeu 13 Juin - 17:00


voici le catalogue de hbc d'il y a quelques années
je laisse aux spécialistes le soin de vérifier l'exactitude des  articles
Revenir en haut Aller en bas
russell



Messages : 127
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 69
Localisation : les avignon

MessageSujet: Re: Couverture à points HBC.   Ven 14 Juin - 10:15


Revenir en haut Aller en bas
russell



Messages : 127
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 69
Localisation : les avignon

MessageSujet: Re: Couverture à points HBC.   Ven 14 Juin - 10:18

merci l'ami,les subtilités de l'informatique n'ont pas effleuré mon neurone
mon scanner ,lui aussi a refusé de me donner la quatrieme page ,d'où le détail,le catalogue doit dater d'au moins 20 ans que beaucoup d'entre vous doivent connaitre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couverture à points HBC.   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Couverture à points HBC.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA RECONSTITUTION :: Les accésoires et équipements divers.-
Sauter vers: